Soins capillaires : ma routine naturelle/bio

Soins capillaires : ma routine naturelle/bio

Hello à toutes !

Me revoilà sur le blog avec un article qui m’a beaucoup été demandé sur mon compte Instagram et qui intéresse nombre d’entre nous : les soins capillaires et routine naturelle/bio des cheveux 🙂
Ah les cheveux, un sujet qui turlupine tôt ou tard, les femmes ! Il faut avouer que la chevelure d’une femme constitue un élément assez important de sa beauté. Voilà pourquoi il est bon d’en prendre soin et de préserver ce que la Nature nous a donné 🙂
En parlant de soin…entre vous et moi…je reviens de loin…de très loin !

Ma transition :

J’ai abandonné les produits dits « cracra » dans le jargon des « pro retour au naturel », au profit d’une routine plus saine, il y a maintenant 5 ans.
Mon déclic? Quand j’ai pris du recul sur la maltraitance que je faisais endurer à mes cheveux depuis des années, défrisages, lissages, colorations chimiques à répétition…en bref, tout ce qui détruit la fibre capillaire de plein fouet. Après m’être intéressée de plus près à la composition des produits conventionnels vendus dans les supermarchés ou chez le coiffeur, je me suis rendue compte ô combien ces substances pouvaient être nocives pour les cheveux.
A partir de là, j’ai tout stoppé, finis les produits conventionnels, aussi chers et réputés soient-ils (je ne citerai aucune marque 😉 ), finies les colorations chimiques également. J’ai même arrêté toute source de chaleur pendant 1 an pour récupérer mes cheveux naturels, avant d’avoir recours à nouveau aux brushing et au lisseur (oui, je sais, c’est mal…!).
Pendant la période dite de « transition capillaire », c’est à dire entre le moment où vous arrêtez d’utiliser ces produits et la période où vous en utilisez de nouveaux plus sains, vos cheveux vous paraîtront secs et cassants. Je vous rassure, c’est tout à fait normal. Il faut leur laisser le temps de se débarrasser de toutes les couches de substances chimiques et nocives qui ont été accumulées pendant les années. C’est simplement nos cheveux qui apparaissent sous leur vrai jour et non plus camouflés par les cache misère comme le silicone (entre autres) qui donnaient l’illusion d’avoir de beaux cheveux soyeux 😉
C’est à ce moment là qu’il faut redoubler d’efforts et ne surtout pas faire marche arrière. Croyez moi, vos cheveux vous diront merci 🙂

Ma routine capillaire :

Je tiens en premier lieu à vous préciser qu’il s’agit ici de produits/recettes adaptés à mon type de cheveux, à savoir, épais et secs.
Avant de trouver LA routine qui correspond le plus aux besoins de ma chevelure, je crois que j’ai acheté et testé tous les ingrédients possibles!
Bon, je ne vous conseille peut être pas de dévaliser toute la boutique Aromazone ou la boutique Mademoiselle Bio haha, mais je vous recommande fortement de faire de nombreux essais en ajoutant/retirant/mélangeant les produits entre eux, pour trouver VOTRE routine parfaite (qui peut d’ailleurs évoluer avec le temps en fonction de vos besoins du moment).

Avant le lavage :

L’objectif : nourrir mes cheveux. Pour cela, deux options :

  • Un bain d’huile pour nourrir le plus possible mes pointes et longueurs. J’utilise des huiles végétales de chez Aromazone.
    Mes préférées :
    – Huile d’avocat
    – Huile de macadamia
    – Huile de baobab .
    J’avoue sauter cette étape assez souvent ces derniers temps mais je vous conseille de vous y tenir si vos cheveux souffrent de manque de nutrition. Le but est de laisser reposer votre bain d’huile le plus de temps possible afin qu’il pénètre la fibre capillaire (d’1h à une nuit).
  • Un soin fait maison à base d’ingrédients nourrissants et hydratants, comme de l’avocat, du jaune d’oeuf, de la mélasse (magique), sirop d’agave, yaourt etc. (mes cheveux ne supportent pas cet élément mais il fait apparemment des miracles sur un grand nombre de chevelures).

Pendant le lavage :

  • Je commence par mon shampoing. Si vous n’avez pas encore réalisé votre transition capillaire ou si elle est en cours, ne vous étonnez pas de constater que le shampooing ne mousse pas.
    En effet, la mousse que l’on a l’habitude de voir dans les shampoings dits conventionnels nous donnent une impression de propre. Or, ce n’est absolument pas le cas, c’est souvent du sulfate (entre autres) considéré comme un agent occlusif et qui a tendance à irriter le cuir chevelu. Il n’y a donc aucun intérêt à utiliser ce genre de produits qui altère plus votre chevelure qu’autre chose.

    Pour ma part, après de nombreux essais, j’utilise depuis des années le shampoing Khadi à la rose, pour cheveux secs et cassants. La composition est parfaite et j’aime « l’odeur de bébé » qu’il dépose. Je me le procure chez Mademoiselle Bio.

    shampoing_bio_cheveux_secs_khadi

  • Après le shampoing, je passe à l’étape la plus importante de ma routine : le soin aux poudres ayurvédiques. « Ayu…quoi? Kézako ? » Ces poudres sont des plantes moulues issues de l’ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. On ne compte plus leurs bienfaits sur les cheveux ou même pour le visage!
    Chacune a des vertus particulières: pousse, renforcement, brillance, lavage, purification…Vous ne pouvez que trouver votre bonheur 🙂 Petit point d’attention pour celles d’entre vous qui ont les cheveux clairs : certaines poudres ont tendance à foncer les cheveux à force d’utilisation.

    Me concernant, après de très nombreux essais, je ne jure que par le Shikaikai et le Kapoor Kachli (l’odeur est à tomber !). C’est un avis subjectif évidemment mais je préfère la marque Hesh, que l’on trouve dans les boutiques indiennes (à Paris, aux alentours de Gare du Nord et Gare de l’Est, rue Strasbourg St Denis), à celles d’Aromazone.
    Ces poudres ayant tendance à assécher les cheveux, il est impératif de les mélanger à des agents hydratants pour équilibrer leurs effets.

    Voici la recette que j’utilise depuis fort longtemps et la plus efficace pour mes cheveux :
    – 3 c à s de Shikaikai (nettoie et rend les cheveux plus beaux et brillants)
    – 5 c à s de Kapoor Kachli (épaissit les cheveux, favorise la pousse et les rend brillants)
    – 1 jaune d’oeuf (renforce et nourrit)
    – 3 c à s de sirop d’agave (hydrate)
    – 10 gouttes de protéines de soie (assouplit)
    – 5 gouttes de provitamine B5 (renforce et freine la chute)

    Mélanger le tout avec de l’eau tiède jusqu’à obtention d’une mixture ni trop liquide ni trop pâteuse (un peu semblable à celle du henné).
    Je vous indique ici les ingrédients qui fonctionnent le mieux sur mes cheveux mais vous pouvez évidemment les modifier en fonction de vos besoins personnels (yaourt, glycérine végétale, mélasse, huile végétale, autres poudres etc.)
    Je laisse poser ce soin entre 30 min et 1h quand j’ai le temps 😉

    poudres_ayurvediques_soin_naturel_cheveux

  • Une fois le soin bien rincé, je passe à l’Après Shampoing. Au vu de ma crinière, le seul que j’ai trouvé efficace pour le moment et celui auquel je reviens tout le temps après tous les tests possibles, est : l’après shampooing à la noix de coco de la marque Desert Essence. Il est parfait pour nourrir et démêler mes cheveux. Vous pouvez vous le procurer à moindre prix sur le site iHerb ou directement à la boutique J’M le bio, 45 boulevard Saint Germain à Paris (le prix étant deux fois plus élevé que sur iHerb mais pratique pour se le procurer immédiatement).

    Cet AS est très efficace sur ma chevelure notamment grâce à la présence du Behentrimonium methosulfate ou plus communément appelé BTMS. Ce nom un peu barbare désigne un quat qui permet de démêler les tignasses les plus rebelles, tout en douceur 😉
    Accepté par quelques labels Bio, il reste tout de même décrié par certaines personnes car non respectueux de l’environnement. Personnellement, je l’accepte car il est tout simplement nécessaire à mon type de cheveux.
    Je vous laisse vous faire votre propre avis sur la question 😉

    après_shampoing_bio_cheveux_secs

  • Pendant quelques années, mon lavage s’arrêtait là mais depuis peu, j’ai ajouté à ma routine le masque à la rose et à l’abricot de la marque John Master Organics, que j’ai découvert grâce à Birchbox. J’ai été agréablement surprise par la douceur qu’il laisse aux cheveux !
    Par contre, je préfère vous prévenir, il sent les herbes… il ne faut pas être dérangée par ce genre d’odeur 😀 !
    Pour information, j’ai testé celui de la gamme cheveux « normaux » qui convient déjà très bien à mes cheveux secs mais il existe également une gamme pour cheveux secs et abîmés. 

Après le lavage :

  • Je me sèche les cheveux avec une serviette en microfibre pour éviter que le coton n’abîme leurs écailles. J’ai acheté la mienne chez Décathlon.
  • Je badigeonne mes pointes de quelques gouttes d’huile végétale (cela dépend de mes envies et du stock que j’ai chez moi) pour sceller l’hydratation des cheveux ou de la crème lactée Denovo qui est parfaite pour hydrater sans laisser de film gras.
  • Je dors avec une taie d’oreiller en soie (vous pouvez également utiliser du satin) pour éviter les frottements du coton contre les cheveux, qui abîment la fibre capillaire
  • Précision au sujet de ma coloration car la question revient souvent 🙂 J’ai recours à la coloration végétale depuis maintenant 2 ans. Elle me permet de couvrir mes cheveux blancs en racine (et oui, l’âge me guette haha!) et par la même occasion d’apporter un soin en profondeur à mes cheveux (cheveux plus épais, brillants et gainés). Pour plus de détails, je vous invite à lire mon article sur le sujet 😉 Ici 🙂

Vous l’aurez compris, récupérer une chevelure saine demande beaucoup de temps et de patience mais le jeu en vaut la chandelle ! Rien ne vaut l’utilisation fréquente de produits naturels et/ou bio pour des cheveux en bonne santé !
Le meilleur conseil que je puisse vous donner : testez, testez et re testez les ingrédients et mélanges entre eux , avant de trouver VOS soins et recettes adaptés à vos besoins. Le travail paraît fastidieux mais quel plaisir lorsque l’on trouve le graal ! 🙂

Et surtout, avancez à votre rythme ! Je vous avoue que la période de transition capillaire n’est pas facile, compliqué de passer du jour au lendemain à des produits qui ne moussent pas, qui ne sentent pas le parfum et les fruits à 10km à la ronde, d’avoir l’impression d’avoir de la paille à la place des cheveux…mais dites vous que c’est un passage obligatoire! Commencez petit à petit et par étape, la transition sera moins difficile à vivre 😉
Je suis curieuse de savoir à quel stade vous en êtes de votre côté. Etes vous adeptes des soins naturels capillaires ? En pleine réflexion, transition ? 

Suivre:

4 Commentaires

  1. Douara
    23 octobre 2019 / 15 h 23 min

    Merci Assia pour cet article détaillé c’est parfait 👌🏽😘❤️😘

    • Whoodaaa
      23 octobre 2019 / 17 h 42 min

      Merci pour cet article tant attendu. La deuxième étape
      (mélange poudre etc…) que tu fais juste après le Shampooing, se fait sur cheveux mouillés n’est ce pas ? (Je pense que logiquement c’est oui, mais on sait jamais)

      • Assia
        23 octobre 2019 / 21 h 16 min

        @whoodaaa, je t’en prie 🙂 Oui le soin aux poudres se fait sur les cheveux lavés et essorés

    • Assia
      23 octobre 2019 / 21 h 15 min

      Avec plaisir 🙂 Merci pour ton retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *